CROQUIS, LE PETIT PRINCE

CgQHNpEWIAA1x9u

Le blé pour moi est inutile. Les champs de blé ne me rappellent rien. Et ça, c’est triste! Mais tu as des cheveux couleur d’or. Alors ce sera merveilleux quand tu m’auras apprivoisé ! Le blé, qui est doré, me fera souvenir de toi. Et j’aimerai le bruit du vent dans le blé.
Ainsi le petit prince apprivoisa le renard. Et quand l’heure du départ fut proche :
·Ah! dit le renard, je pleurerai.
·C’est ta faute, dit le petit prince, je ne te souhaitais point de mal, mais tu as voulu que je t’apprivoise.
·Bien sûr, dit le renard.
·Mais tu vas pleurer! dit le petit prince.
·Bien sûr, dit le renard.
·Alors, tu n’y gagnes rien!
·J’y gagne, dit le renard, à cause de la couleur du blé

Lire la suite

Publicités

L’EFFACEMENT PARTIEL: LA MORT N’ATTEINT PAS LES SOUVENIRS

Projet d’Expression Plastique sur l’Effacement

La vie nous amène à être effacé, mais la mort n’est pas la fin de tout.
L’être aimé ne disparaîtra jamais totalement, il survivra avant tout dans le souvenir, dans ce qu’il laisse, dans la tendresse que l’on peut lui porter. Nous laissons un peu de nous même dans toutes les choses qui nous entourent.
Ressentir la disparition de l’autre c’est pouvoir ressentir la nostalgie, un mélange de tristesse et de joie, d’absence et de souvenirs: les souvenirs de bonheurs simples qui ont compté.
Chaque objet peut apporter une pensée différente, et ainsi un sentiment différent qui nous atteint personnellement.
Pour ce projet j’ai décidé d’exploiter ces sentiments qui paraissaient pour moi bien trop importants, et de les transposer entièrement.
Le but a été de créer une histoire: celle d’une longue et tendre relation entre deux personnes âgées (dont l’amour s’est donc forgé au fil du temps).
En installant une pièce entière, j’ai voulu faire ressentir l’atmosphère mais aussi les sentiments d’un vieil homme vis à vis de la disparition de sa femme. Au fur et à mesure, on comprend la situation grâce aux éléments présents dans la pièce. Le but est d’hésiter entre le bonheur des souvenirs et la disparition d’un être aimé.
Vivre dans la nostalgie d’une vie passée c’est aussi vivre de souvenirs, d’amour persistant et de bonheurs simples malgré l’absence.
On n’oublie jamais quelqu’un qui a compté, on vit avec son souvenir.

Installation d’une pièce interactive regroupant des objets et des écrits (pré-existants ou créés), des souvenirs de vie et d’amour.
IMG_0359

Lire la suite